Veuillez indiquer votre date de naissance

Loading

Tribu des Maraudeurs

Pour la tribu des Maraudeurs, la bataille n'est qu'un préalable à l'action proprement dite : le pillage et le banquet. Cette tribu met à sac tout ce qu'elle parvient à vaincre, ne laissant que des éclats de bois et d'os dans son sillage. Les autres tribus trouvent les Maraudeurs plus cupides qu'effrayants, mais ils considèrent néanmoins leurs trésors amassés au fil du temps avec une certaine envie.

"Soyez les bienvenus dans cette forteresse ! Vos corps joncheront ses abords, vos objets de valeur rempliront ses salles ! Et nous boirons à la toute-puissance du Seigneur des Ténèbres avec du grog délicieusement parfumé par votre sang !"

— Snagog le Doré

Tribu de la Terreur

La tribu de la Terreur est obsédée par la douleur, qu'il s'agisse de l'infliger ou même de la subir. Maîtres de la torture, ses membres sont redoutés des autres tribus, qui savent bien que tomber entre leurs mains est un sort véritablement pire que la mort. Tous les Orques du Mordor peuvent apprécier la souffrance d'autrui, mais la tribu de la Terreur élève cette souffrance au rang d'art sanglant, au son des cris et gémissements de ses victimes.

"Nous sommes de ceux qui brisent tous les adversaires de Sauron ! Nous sommes de ceux qui les font hurler, supplier et pleurer ! Nous sommes de ceux qui t'apprendront que jusqu'à ce jour, tu n'avais jamais vraiment souffert !"

— Ishghra le Dévoué

Tribu Mystique

Le Mordor est un lieu où règne la magie noire, et la tribu mystique connaît des rituels et incantations qui remontent à des millénaires ; des rituels de sang et de mort qui confèrent autant de puissance que de douleur. Les guerriers mystiques sont tout aussi doués que les Orques d'autres tribus, mais ce sont surtout leurs sorts et malédictions que le Mordor tout entier redoute. Pour avoir une chance face à eux, il faut les submerger avant qu'ils n'aient le temps de faire appel à la magie noire du Seigneur des Ténèbres… ou à celle leur permettant, dit-on, d'invoquer un mal sans nom bien plus ancien.

"J'ai décrypté les signes ! J'ai interprété les augures ! Mais maintenant, je vais laisser ça de côté, pour faire couler votre sang, trancher vos membres et tailler votre chair !"

— Tûmûg le Sorcier

Tribu de la Machine

La tribu de la Machine voit le Mordor à l'aube d'une nouvelle ère, dans laquelle l'industrie et la mécanisation seront à l'honneur. Leurs forges et usines produisent une grande partie du matériel de guerre du Seigneur des Ténèbres, et elles se repèrent facilement aux fumées noires qu'elles crachent dans le ciel. La tribu de la Machine envisage également la guerre de façon mécanique : ses soldats se déplacent à l'unisson. Chaque membre de la tribu se considère comme un simple rouage d'un appareil plus vaste, qui englobera un jour le Mordor tout entier.

"Les lances, les haches et les pointes de flèches du Seigneur des Ténèbres sont fondues dans nos forges ! Et avec l'aide de ces puissantes armes de guerre, nous écraserons tous ses ennemis sur notre passage !"

— Kugáluga l'Arracheur d'os

Tribu des Ténèbres

Composée de fanatiques de Sauron, la tribu des Ténèbres use de discrétion et de divers subterfuges pour atteindre son but : dominer le Mordor au nom du Seigneur des Ténèbres. Doués pour les embuscades, les trahisons et les tromperies en tout genre, ses membres sont bien plus puissants que leur nombre ne le laisse paraître. Les autres tribus préfèrent ne pas avoir affaire à eux dans la mesure du possible, tant la trahison semble inévitable. Mais lorsqu'il ne reste aucun autre moyen d'éliminer un chef de guerre encombrant, il suffit souvent d'un mot à la tribu des Ténèbres pour régler le problème.

"Vous n'avez pas besoin d'avoir peur du noir, mes frères. En revanche, ce qui vous attend au cœur des ténèbres, ça, vous devez le craindre !"

— Lûgdash l'Insatiable

Tribu belliciste

Les Orques du Mordor ont certes une passion pour la guerre, mais la tribu belliciste l'a amenée à des niveaux jamais atteints. Pour un Orque belliciste, un moment passé à faire autre chose que se battre est un moment gâché. Marcher vers la bataille et garder des forteresses sont des tâches qu'ils n'accomplissent qu'à reculons et préfèrent confier à d'autres Orques. Les plus grands chefs de guerre de la tribu sont ceux qui ont laissé une empreinte sanglante sur le Mordor en massacrant tout sur leur passage. Les autres tribus considèrent les Bellicistes comme des brutes un peu trop directes, ce qui n'enlève rien à la crainte qu'ils inspirent.

"C'est au nom du Seigneur des Ténèbres… que nous faisons la guerre ! Nous l'aimons, nous la savourons ! Nous honorerons le nom de Sauron en transperçant vos écus et en tranchant vos têtes !"

— Goroth le Parjure

Tribu fauve

Le Mordor compte des habitants bien plus effrayants que les Orques, et la tribu fauve s'inspire de ces bêtes pour commettre ses actes de sauvagerie. Ses membres vivent parmi les Caragors ou les Graugs lorsqu'ils le peuvent, et ils ornent leurs tenues et armures de fétiches et de trophées pris sur les bêtes qu'ils ont chassées. La dévotion des Fauves pour les bêtes du Mordor ne s'arrête pas là : au combat, ils rugissent, grognent et arrachent la chair avec une férocité digne d'un Caragor.

"Sauron sera enchanté de voir les créatures du Mordor se repaître de ton cadavre ignoble !"

— Ûshbaka le Semeur de mort

Tribu du Massacre

Les Orques de la tribu du Massacre sont les plus sanguinaires. Leur soif de sang va bien au-delà de tout intérêt pour la guerre, la conquête, ou la torture. Ils ont une obsession pour les viscères, pour le sang et les tripes, pour les éclaboussures d’entrailles chaudes sur leurs visages extatiques. Chez les Orques du Massacre, tuer se fait salement et précède généralement d’autres actes poussés de sauvagerie et de cannibalisme. Ils ne se préoccupent absolument pas de leur apparence, se parant généralement de guenilles ou de peaux de bêtes non traitées encore ruisselantes de sang. Ils ont pour habitude de garder de petits trophées pris sur leurs ennemis, comme les doigts, les mains et les pieds, si ces derniers n’ont pas été mangés. Dans le même ton, leurs forts sont ornés des peaux de leurs victimes, pour rappeler l’excitation du combat et le plaisir du festin qui suivra. Ces Orques se délectent de leur sanglante réputation, mais la soif de sang de la tribu du Massacre retournerait l’estomac du plus robuste des Uruks.

"Crochets et châssis ! Rigoles de sang et grilles ! Couperets et dents de scie ! Rappelez-vous en bien, larves, car c'est à cet endroit que vos restes seront entreposés pour l'éternité !"

— Gubu le Dévoreur

Tribu des Hors-la-loi

La tribu des Hors-la-loi est le foyer des membres les plus insoumis de la population orque. Leur mépris pour tous ceux qui chercheraient à les assujettir est sans pareil, qu'il s'agisse d'envahisseurs extérieurs ou des Seigneurs du Mordor (des Ténèbres ou de Lumière). Ils sont extrêmement fiers et se considèrent comme membres d’une race supérieure. La tribu des Hors-la-loi voit le Mordor comme une terre souveraine appartenant uniquement aux Orques, mais leurs aspirations vont bien au-delà et ils guettent avidement l’opportunité d’étendre leur guerre plus profondément en Terre du Milieu. Pour les autres Orques, ce sont des renégats, désordonnés et dangereux, tout autant capables de s’en prendre aux armées d’envahisseurs que de se retourner contre Sauron pour tenter de s’emparer du Mordor. Ils ornent leurs forts de leur emblème, le poing ensanglanté, et ne manquent pas une occasion de faire passer leur message de défiance envers les races étrangères et les Orques inférieurs.

"Les royaumes des Hommes menacent les Orques depuis trop longtemps ! À leurs yeux, nous ne sommes que des hordes d'arriérés, de la vermine… Ils ont soif de notre sang, de nos terres. Mais le temps du châtiment est venu, mes frères, le temps de notre ascension."

— Ratak le Fier

Cookie Settings